lundi 21 juin 2010

POLIZEIABSPERRUNG.

Dimanche 12h00 Warz et Vibro viennent me récupérer en voiture direction un aéroport qui semble être à l'abandon mais nous n'en savons pas plus.

Arrivés sur les lieux nous cherchons un passage dans le grillage, une fois à l'intérieur ce n'est pas seulement un petit aéroport que nous trouvons mais un espèce de village entier réparti sur tout une forêt, encore mieux!

Nous suivons donc l'une des différentes routes en terre, prenons différents clichés des bâtiments dont les travaux n'ont jamais étaient finis pour certains.
Premier suspens en arrivant, pourquoi TOUS les bâtiments sont encerclés par des rubans de police interdisant l'accès?...

Au bout d'une heure de visite, un bâtiment identique aux autres apparaît devant nous, seule différence, un filet de camouflage et deux chaises se trouvent devant le palier, on s'approche et soudain à la fenêtre on découvre plusieurs piles de cartons de lecteurs dvd.
"oulah où est ce qu'on est tombé?" me dis-je.
On fait le tour du bâtiment histoire d'en savoir un peu plus mais en se disant à chacun de ne pas prendre de photos, histoire de n'avoir rien à se reprocher.
De l'autre coté, des toilettes de chantier ainsi qu'un gros câble électrique qui , nous ne le découvrirons que plus tard, est relié de façon artisanale au réseau central...Tout ça devient vraiment bizarre...
on s'aperçoit que toutes les fenêtre du premier étage sont recouvertes d'une bâche et en revenant devant le palier, on décide de s'approcher un peu plus des chaises. Là, nous y trouvons un carnet et un stylo avec écrit en allemand différentes choses ; dans le lot des mots écrits... un en particulier me saute au yeux "EXTAZY".
Le lien est fait, pas de doutes le bâtiment est une planque et sûrement aussi un labo clandestin... d'un coup on se croirait tout droit sorti d'un film.
On se regarde tous et ni une ni deux on déguerpit aussi vite que possible du périmètre de ce bâtiment.

Après quelques minutes de footing on tombe enfin sur le premier hangar de l'aéroport. Hop remit de nos émotions on sort les sprays, quelques flops, quelques photos et on continue la visite...
Nous découvrirons durant le reste de l'après midi encore beaucoup de grandes bâtisses, plusieurs immeubles jamais finis ainsi qu'au milieu de tout ce village-fantôme différents bunker de l'armée allemande.

17h nous repassons le grillage, direction la voiture.
Le soir-même en cherchant sur le net j'ai découvert que l'ensemble de la zone était une ancienne base militaire aérienne de l'ex-URSS.

Une après midi riche en sensations dans un endroit immense (l'équivalent d'un arrondissement parisien) et sûrement un bon souvenir pour plus tard...


Voici donc quelques photos même si ça n'est pas représentatif de l'ensemble.































































Voici une vue google earth de l'ensemble de la zone visitée dans l'après midi:


Yo Warz BLUES ATC, Vibro CTS.

1 commentaire: